Addyi ou la flibansérine : le Viagra féminin

Addyi ou la flibansérine : le Viagra féminin

Les femmes ont aussi droit à leur Viagra. La version féminine de cette fameuse pilule bleue porte le nom de flibansérine. Communément appelé Addyi, ce médicament agit sur la libido. Commercialisé aux États-Unis, ce produit est encore sujet de controverse. Découvrons toute l’histoire ensemble.

La flibansérine ou Addyi

L’Addyi entre dans la catégorie des désinhibiteurs. Il agit directement sur le cerveau. Son principe actif débloque les facteurs qui font obstacle au plaisir. Cela peut être le stress, la fatigue ou autre chose. A la différence d’autres formules, la flibansérine ne crée ni ne booste le désir. Elle sert principalement à libérer cette sensation. En d’autres termes, il ne s’agit pas encore d’un stimulant qui permettra d’atteindre l’orgasme, mais d’une solution psychoactive.

Pour relancer la sexualité

Selon les scientifiques, environ 40% des femmes vivent une sorte de morosité dans leur sexualité. La flibansérine leur permettrait de retrouver un niveau de désir normal. Ce médicament s’adresse aux femmes qui n’ont pas encore atteint la ménopause. L’envie reviendra puisque les molécules de l’Addyi ciblent les neurotransmetteurs qui ont un rapport direct avec l’appétit sexuel. Il faut alors prendre un comprimé tous les soirs pendant plusieurs jours, voire quelques semaines pour ressentir le désir refaire surface. Paradoxalement, les effets secondaires sont bien réels et se manifestent assez rapidement.

Pas comparable au Viagra

Le fonctionnement de la libido n’est pas le même chez les deux sexes. Pour les hommes, la prise d’une pilule de Viagra quelques minutes avant les ébats maintient une érection pendant une durée suffisante. Auprès des femmes, il faut encore patienter des jours pour ressentir l’effet de la flibansérine. Pour une sexualité féminine satisfaisante, les prescriptions médicales vont jusqu’à 4 semaines de prise quotidienne. Enfin, les femmes ne sont pas égales devant ce traitement. Le résultat n’est significatif que dans 60% des cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench
fr_FRFrench